Le cours du BitCoin perd 20% suite à un vol de 70 millions

0

La valeur du bitcoin plonge à la suite du vol de 70 millions d’euros sur une plate-forme d’échange, 20% de valeur en moins. La monnaie virtuelle bitcoin a enregistré une chute importante sur les marchés numériques. Une baisse directement liée au piratage de la plate-forme d’échange Bitfinex, qui a désactivé son site Web et bloqué tout échange financier après avoir découvert une faille de sécurité. Une violation des systèmes de sécurité qui exige la suspension de tous les échanges sur Bitfinex, ainsi que les dépôts et retraits.

La plate-forme a diffusé une note de blog explicative. Les cas de vol se succèdent et fragilisent davantage la confiance des marchés dans le Bitcoin.

Des interrogations sur la sécurité du Bitcoin

Ce vol n’est pas sans rappeler les précédents et soulève des inquiétudes quant à la sécurité des monnaies cryptographiques. Si la direction de Bitfinex affirme être à l’œuvre pour élucider le dysfonctionnement de son système sécuritaire, cette affaire relance le débat quant à la fiabilité et à la sécurité de cette monnaie virtuelle. De nombreux crashs sont survenus depuis 4 ans et l’événement de Bitfinex est un nouvel avertissement quant à ce système monétaire prometteur, mais encore terriblement faillible.

L’impact  de la chute du BitCoin

Bitfinex promet de rembourser les clients concernés après avoir avancé dans son enquête, même si la date de remise en ligne du site n’a pas encore été fixée. Un piratage d’une telle envergure influe négativement sur l’opinion et limite la capacité des faiseurs de marché à le garder stable. Avant l’incident, Bitfinex était la plus grosse plateforme de change avec le dollar, totalisant environ 8,5 % de tous les échanges de bitcoins. Elle était néanmoins derrière le chinois OKCoin, dont 90 % du trading s’effectuent en yuans.
Pour rappel, le Bitcoin est une monnaie virtuelle créée en 2009 et associée à un système monétaire autonome vis-à-vis des banques pour assurer le traitement des transactions. Les transferts sont anonymes et effectués à partir d’algorithmes et de logiciels de cryptage complexes. Si le Bitcoin semble donc révolutionner le système monétaire, il reste encore une monnaie peu transparente et régulièrement soumise à des failles sécuritaires.

Nombreuses sont pourtant les failles qui existent concernant cette monnaie virtuelle : langage numérique trop faible, adresses des portefeuilles et clés privées faillibles. Autant d’ouvertures que les pirates utilisent.

Share.

Comments are closed.